Rencontre au marché...

Aller en bas

Rencontre au marché...

Message  Maxeen le Sam 23 Jan - 0:42

Beautiful rose...

    Le marché était plein à craquer, milles et millions de merveilles sur les étalages, et tout autant de personnes prêt à marchander. Ce n'était pas la pauvreté qui dérangeait, c'était juste certains prix variables, comme les vagues de la mer, changeantes. Enfin, là n'était pas le sujet, dans ce marché remplit de couleurs. Même si tout les objets et commerces étaient le sujet, une seule chose faisait défaut à ces couleurs. Il s'agissait d'une jeune fille, sortant du décor, tant par sa tenue que par son physique. Heureusement, seules quelques personnes détournaient leur regard à son passage, mais très vite, ils finirent par ne plus la regarder, trop occupés avec ce qu'ils achetaient. En fait, généralement, il s'agissait de denrée, pourtant commune, mais en ce moment, les tomates étaient très appréciées pour leur goût sucré, ce qui faisait que certains commerces en manquaient. D'ailleurs, la semaine précédente, le même fait s'était produit: rupture de stock, mais le principal sujet était les pêches, très sucrées elles aussi...

    La jeune fille, s'approcha vers un marchand, et demanda quelques denrées. Après avoir prit sa commande, et après avoir payé, la jeune fille s'en alla, vers un fleuriste. Les fleurs étaient tellement belles, mais les roses rayonnaient encore plus parmi-elles. Certaines d'elles, étaient en train de mourir, laissant les jeunes pousses éclore lentement, mais dans toute leur grâce. Même si ces fleurs ne bougeaient pas, ce spectacle était vivant, plus que la jeune fille en elle même. Elle s'approcha de ces fleurs, de pas légers. De plus près, certaines avaient leurs pétales froissés, d'autres n'avaient presque plus de couleur, et certains étaient fissurés. Bien que cette beauté était imparfaite, cette différence était en elle même ce qui rendait les fleurs rayonnantes. La jeune fille, restait pourtant de marbre face à ces fleurs...

    En fait, elle pensait à quelque chose, à des souvenirs qu'elle avait perdu il y a déjà quelques temps, une éternité pour elle. Que contenaient-ils? Bien entendu, elle en aurait d'autre, mais elle se sentait qu'il lui manquait quelque chose, et ceux constamment... Enfin, si elle devait ne plus jamais se souvenir de son passé, soit. Mais à jamais elle essayerait de se souvenir de quelque chose, et ce durant l'éternité de sa vie. Cette mélancolie ne quitterait jamais son visage de glace, car cette mélancolie était figée sur son visage, pourtant si doux. En fait, elle aurait préféré, même si ils auraient été horribles, avoir des souvenirs. Cela lui faisait regretter le fait d'être en ce monde, non en fait, elle regrettait surtout d'être "vivante", littéralement, elle regrettait tout...

    Finalement, elle partit en direction d'autres commerces. En effet, elle devait avant tout continuer à faire ses achats. C'est pour cela qu'elle disparue durant un moment. Mais ce ne fut que bref, enfin, en moins de temps qu'un humain normal aurait put faire ses courses, pour revenir vers ces fleurs. Il y en avait qui manquait, par rapport au moment où la jeune fille se tenait devant elles, mais avec de si belles fleurs, il était peu étonnant de les voir partir, et ce en peu de temps. Ce n'était pas ce qui dérangeait le plus la jeune fille, car en effet, elle savait que ces fleurs disparaîtraient. Mais il y avait toujours ces roses, tellement belle. Leurs couleurs, si différentes entre elles, rappelait à la jeune fille sa première "associée", cette femme devenue complètement folle à cause de son ambition. D'ailleurs, cela lui rappela l'histoire que cette femme lui racontait... "L'Ambition"...

    "Il était une fois, dans un petit village, un jeune homme, dont personne ne retenu le nom dans l'histoire. Qu'il était triste, de ne pas se faire connaître! Un train de vie banal, était loin de lui convenir, à cet homme plein d'ambition, à peine avait-il cette vieille majorité, à l'époque où il quitta son petit village, celui qui l'avait vu naître. En effet, ce jeune homme rêvait de grandeur, cette grandeur qui poussait les Hommes à se montrer au monde, à se faire connaître. Ce jeune homme, rêvait de ce qui faisait monter les Grands...

    Le jour où il quitta ce petit village, bon nombre de ceux qu'ils connaissaient étaient encore chez eux, avec leur famille. Il était pleine lune, lorsqu'il quitta le petit village, sans peine, sans larme, la lueur de l'ambition dans les yeux, sans cette culpabilité, qui aurait peut-être put le sauver, de ce destin, à la couleur rouge de sang, et noir de ténèbres...

    Le fait était que le jeune homme voulait partir de ce petit village, pour aller directement dans le Grand Monde, la Ville. Il en avait toujours rêvé. A la sortie, il ne se retourna pas, vers ce petit village, vers ses "amis" qu'il ne considérait plus comme tel. Pourquoi? Car il rêvait des Grands, ambition...

    C'est ainsi, que commença son voyage, en dehors de ce petit village. Devant lui, deux chemins s'opposaient. L'un menait à la forêt profonde, puis à une ville, puis au Grand Monde. L'autre, passait par un château, puis terminait directement à ce Monde. Le jeune homme, pressé de découvrir ce Monde, et de devenir Grand, choisit le chemin passant par le château, pour éviter d'attendre. Mais qui avait dit, que ce chemin serait le bon, ou le mauvais? Les villageois, eux, en passant par la forêt, revenait souvent au petit village, en prétendant s'être perdu. Les autres, passant par le château, ne revenait jamais... Alors, il était normal, que le jeune homme, pensant à cette Grandeur future, choisit le chemin du château noir...

    Sur le chemin, il ne voyait rien, sauf ce fil couleur sang, qui le menait vers ce château. La nuit, noire d'encre, couvrait le monde de ténèbres, mais cela n'empêcha pas le jeune homme d'avancer, à Grands pas, vers ce château. Par la suite, il arriva, mais il ne vit rien, sauf une porte, entrouverte. Il était fatigué, à force de marcher rapidement. Lorsqu'il entra, il vit une femme, superbe, Grande...

    -Vous m'avez l'air fatigué, mon seigneur, voulez vous vous reposer dans l'un de nos chambres?
    -Ce serait avec plaisir, mademoiselle... Mais comment vous nommez vous?
    -Je suis Clarimonde, et vous?
    -Je me nomme Aubrey, enchanté.
    -Il en est de même pour moi, mais à présent, laissez moi vous conduire à votre chambre.


    Déjà, en parlant à cette Dame, le jeune homme se sentait comme grand. Pourtant, il était encore petit, dans ce monde, qu'il croyait ouvert à lui. Elle le conduit à sa chambre, passant par les Immenses couloirs de ce château noir. Dans ces couloirs, se trouvaient multiple portrait. En dernier, il y avait une magnifique jeune femme, ressemblant étonnement à cette Clarimonde. Pourtant, la jeune Demoiselle sur ce portrait, possédait de beaux yeux bleus d'un ciel pur, alors que la Clarimonde, elle, possédait des prunelles de cette étonnante couleur rouge, qui la rendait pourtant attirante...

    Arrivé dans sa chambre, le jeune homme s'écroula sur son lit, pour s'endormir, sur un oreiller de Grandeur, fait de ses propres rêves. Le lendemain se leva, pourtant, il fut nuit lorsque le jeune homme se réveilla. Il était pourtant encore fatigué. Lorsqu'il sortit de sa chambre, la Grande l'attendait. Un festin sur la table, le jeune homme mangea jusqu'à plus faim, puis retourna dans sa chambre, sur ses Grands rêves...

    Pourtant, plus les jours passaient, plus le jeune homme se sentait fatigué, plus il oubliait son but. Par la suite, plus personne ne le vit jamais, Clarimonde buvant ses rêves dans son sang, il finit par vivre dans la château noir, son rêve ne fleurissant pas, ce fil de couleur sang devenant noir, son lit sous terre, dont l'endroit ses rêves reposaient était indiqué par une Grande tombe, sans son nom, qui fut vite oublié..."
    By me for you... Don't copy this text!

    Quelle étrange histoire. Pourquoi le lui racontait-elle à chaque fois cette histoire? Sûrement parce qu'elle connaissait son avenir... Soudain, la jeune fille sortit de ses pensées, réveillée par une voix. Elle ne savait pas de qui il s'agissait, car elle ne connaissait personne et ne voulait pas connaître ceux qui l'entouraient, mais à cette personne, la jeune fille était forcée de répondre...



Dernière édition par Maxeen le Dim 31 Jan - 20:53, édité 1 fois
avatar
Maxeen

Messages : 47
Date d'inscription : 18/01/2010
Localisation : In the world where nobody will come, ever...
Humeur : Melancholic, surely...

Fiche RPG
Point de vie:
0/0  (0/0)
Point d'energie:
0/0  (0/0)
Bonus:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au marché...

Message  Oz Bezarius le Dim 31 Jan - 20:26

    Oz Bezarius soupira pour la énième fois. Il était de nature patient, mais il y avait patience et patience. Or, cela faisait bientôt plus de deux heures que Gil et Alice étaient partis acheter de la viande pour cette dernière. Il était assis sur un tonneau, le chapeau de Gil recouvrant ses cheveux couleurs pailles. Le marché était un lieu riche en couleur et en odeur … L'odeur des épices orientales, des fleurs, la viande cuite, qui avaient attiré Alice en passant. C'était un mélange que Oz appréciait. Dans des moments comme celui ci, ses papilles gustatives se mettaient à saliver. Et il commençait à avoir faim. Il soupira et regarda à droite et à gauche … Toujours pas de trace de Gil ou d'Alice. Il s'autorisa une petite balade. Il mit sa main sur le chapeau noir et descendit du tonneau sans difficulté apparente.

    Le jeune duc sortit de sa poche son porte monnaie et regarda ses économies … Bien maigres. Il grimaça de frustration mais se remit à sourire. Ce n'était pas bien grave, il volerait Break ou Gil. Rusé petit blond au visage d'angelot mais ayant le diable dans le corps. Qui n'avait jamais cédé au doux sourire de Oz Bezarius ? Qui ? Le blondinet laissa un sourire fier se dessinait sur ses lèvres avant de le perdre aussitôt. Son visage s'assombrit et il rabaissa légèrement le chapeau sur sa tête. Si, il existait une personne qui lui résistait, qui lui avait fermé son cœur et qui l'avait rejeté. Son père. S'en était désolant … Parfois il se demandait même se qu'il faisait sur cette terre, comme son père ne l'avait jamais désiré. Il portait le nom Bezarius, mais n'en était pas un.

    Et pourtant il montrait toujours une façade enjoué et accepte toutes les situations qui s'offrent à lui. Peut être était-il stupide, comme le disait Alice … Un sourire se dessina sur les lèvres du blondinet. Alice … Ce nom avait une raisonnance joyeuse en lui. Alice, B-Rabbit, cette fille qui montrait toujours ce qu'elle ressentait qu'importe le moment. Si elle était en colère, elle le montrerait, si elle est triste, elle pleurerait. Mais et lui ? Lui était le roi des hypocrites et montrait toujours son éternel sourire. Il se laissait aller par les événements, ayant une capacité d'adaptation hors norme. On le déteste, bien il l'accepte. On veut le tuer ? Bien, il l'accepte. Il acceptait tout fait, même ceux qui le blessait. Au grand damne de ses amis.

    C'était pour cela qu'Alice lui était si importante. Elle était si rayonnante, si vive, si pleine de vie. Elle était son soleil et elle méritait d'être le plus heureuse possible, alors s'il pouvait être l'une des personne qui la rendrait heureuse, il le ferait. Quel étrange sentiment. Mais il adorait ressentir cette chaleur. Il avançait entre les passants, s'enivrant des exquises odeurs du marché. Puis son regard dériva sur le stand de fleurs … Des tulipes, des lys, des narcisses … Et des roses. Des roses similaires à celle du jardin Bezarius, à celle de son jardin. Il sourit et s'en approcha pour les sentir. Elles étaient belles.

    Une fille s'approcha. Une superbe jolie fille. Oz se sentit rougir, comme à chaque fois et voulut lui faire une de ses phrases de dragueurs qui plaisait tant aux filles, sauf à Alice. Seulement il se stoppa dans son élan. Elle était belle c'était vrai. Mais de la beauté froide qui vous glace le sang. Elle observait les fleurs sans se rendre compte du monde qui l'entourait. Aucun sourire n'éblouissait son visage. On aurait juré une poupée de cire. Puis la poupée de cire s'éloigna. Oz ne put résister de la suivre du regard. Une fois hors de sa vue il réagit au quart de tour, acheta une rose et lui coura après.

    -HEY ! MISS !

    Elle se retourna. Lui la rattrapa et lui fit un sourire rayonnant en lui tendant une rose rouge.

    -Tenez, je suis sur qu'elle ira merveilleusement avec vous.

_________________
~ ~
Oz Bezarius.
avatar
Oz Bezarius
~ Fondo Sadique et Clé de Pandora ~

Messages : 84
Date d'inscription : 10/01/2010
Chain possedé : Alice - B-Rabbit
Localisation : Quelques part à courir après un chain avec le froussard des chats et le lapin hystérique ~ ♥
Humeur : tralala

Fiche RPG
Point de vie:
160/160  (160/160)
Point d'energie:
110/110  (110/110)
Bonus: 30 Pv / 30 Pe Bonus = Bonus de la Noblesse

Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au marché...

Message  Maxeen le Mar 23 Fév - 12:31

Thoughts


    Elle se retourna, regardant un jeune garçon la rattraper. Ce garçon portait un chapeau noir, un peu trop grand pour lui. Ses cheveux blonds, largement cachés par ce chapeau, avaient l'air d'être de paille d'après la couleur. Quant à ses yeux, ils étaient de couleur émeraude, cette pierre précieuse que l'on pouvait utiliser un joaillerie mais aussi en couleur, pour teindre des vêtements. Ce garçon... Il y avait quelque chose d'étrange chez lui, un faux sourire. En fait, il était un peu « ailleurs »... Enfin, ce n'était qu'un détail, car ce dernier venait de la rattraper, ce sourire presque vrai aux lèvres, un peu passif...

    -HEY ! MISS !


    Il l'interpella. La jeune fille n'étais pas vraiment habituée à ce genre de rencontre, trop soudaine à son goût. « Destin »? Non, ne paraissez pas si croyant envers ce dernier, la jeune fille n'y croyant pas, il serait difficile de lui dire que le « Destin » y était pour quelque chose. Sinon, son « Destin » serait déjà tracé. Assez contradictoire par rapport à ce qu'elle pensait, il y a déjà quelques minutes? Effectivement, mais « l'Avenir » pour elle était différent du « Destin ». Pour elle, les « synonymes » parfaits n'existaient pas: « livre » n'était pas le synonyme parfait de « lecture », n'est-ce pas? Bien qu'ils voulaient dirent à peu près la même chose, ils étaient différents, il y avait un sens qui les différenciait. Mais pendant le temps qu'elle pensait, le jeune garçon parlait, et elle ne « l'écoutait que d'une oreille » comme disaient certains humains...

    -Tenez, je suis sur qu'elle ira merveilleusement avec vous.


    Elle ne dit rien, laissant ses pensées reprendre le dessus durant un moment. En effet, cette rose avait encore toutes ses épines, et le rouge de sa couleur ressemblait étonnamment au sang humain, la sang qui coulait dans les veines de chacun, sauf peut-être dans le « corps » des Chains... Car la jeune fille se disait toujours que le sang des Chains était noir de ténèbres, envahissant peu à peu l'esprit de l'homme pour que ce dernier tut, encore et toujours, jusqu'au moment où il servira de nourriture pour les autres Chains, qui se délecteront de cet écarlate sanglant. Enfin, vint un moment où la jeune fille se décida à répondre, ses yeux vairons plongeant dans le vert de ceux du jeune garçon...

    -Je vous remercie, mais le fait est que nous ne nous connaissont pas, je ne voit donc pas la raison de ce présent...

    La froideur dans sa voix était palpable, pourtant, un peu de mélancolie s'y trouvait. En fait, cela lui rappelait quelque chose... De noir... Avec des épines... Une rose? Peut-être. En tout cas, elle arrêta de fixer le jeune garçon. Il lui rappelait quelque chose, peut-être était-ce dût à cette rose? Elle ne savait. En tout cas, son visage restait de glace, un masque qui serait sa mort, dissimulant ses sentiments. Jamais elle ne voulait changer, pourtant, elle savait un jour, que quelque chose changerait chez elle. Cette chose, elle ne savait ce que ce serait, mais elle devait changer ses pensées aux plus vite. Ce qu'elle fit, un changement facile pour elle, qui cachait tout au monde...

    Elle finit par sourire, un sourire purement esthétique, mélancolique. Elle avait l'habitude de sourire comme cela, et cela depuis toujours, du moins, depuis ses plus lointains souvenirs... Peut-être était-ce pour cela que sa première associée ne la comprenait pas? La jeune fille, ne connaissait pas les sentiments humains, car elle ne l'était pas: son sang était noir comme les ténèbres, comme les Abysses... Mais cela n'était qu'un pauvre détail de sa vie actuelle, une vie presque humaine. En fait, elle ne se sentait pas humaine, bien qu'elle en avait le physique. D'ailleurs, comment était-elle devenue une Chain? A cela, aucune réponse ne trouva t-elle, pendant que les gens autour parlaient de tout et de rien. Encore une fois, elle se rendit compte qu'elle était encore dans ses pensées. Étrange, habituellement, elle restait dans la discussion. Mais peut-être était-ce dût au fait qu'un présent venait de lui être offert? De toute façon, rien n'y changerait, elle penserait toujours, et ce jusqu'à la fin...

    Finalement, elle reprit le cours de la discussion, essayant d'avoir l'air naturelle quant à son sourire, ce qui était le cas, mais uniquement pour cette mélancolie. Puis son sourire la quitta un instant, son visage reprenant cette couleur froide, glaciale. Il était comme gelé sur cette expression. Mais cela n'empêchait pas à la jeune fille de vivre, et de regarder le monde en face. Puis elle regarda, une deuxième fois, le jeune garçon dans les yeux. Ses yeux, l'un de couleur bleu, l'autre couleur sang, étaient assez spéciales... Mais cela n'affectait en rien la jeune fille, car elle ne trouvait pas cela si étrange, contrairement aux personnes l'entourant...
avatar
Maxeen

Messages : 47
Date d'inscription : 18/01/2010
Localisation : In the world where nobody will come, ever...
Humeur : Melancholic, surely...

Fiche RPG
Point de vie:
0/0  (0/0)
Point d'energie:
0/0  (0/0)
Bonus:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre au marché...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum